Les chasseurs veulent ils chasser bourrés ?

Ah le bon gros fantasme du #chasseur plein d’#alcool qui titube sur les chemins… Qu’en est-il de la réalité ? Est-ce que la #chasse est synonyme d’ivresse ou la vérité est-elle ailleurs (spoiler : oui) ?

Sources

Merci pour votre soutien financier, si important : https://fr.tipeee.com/richardsurterre
Cliquez sur le bouton “Rejoindre” et bénéficiez d’avantages exclusifs : https://www.youtube.com/channel/UCZIR19yr81nmaP0pMfiMwxw/join
Vous pouvez aussi me soutenir via PayPal :https://www.paypal.com/donate/?hosted_button_id=AQH9E7HPLGV4S
La boutique Richard sur Terre : https://wizzly.fr/yt-Richard-boutique-210730
Retrouvez-moi sur Facebook : https://www.facebook.com/richardsurterrelapage/
Twitter : https://twitter.com/richardsurterre
Instagram : https://www.instagram.com/richardsurterre/?hl=fr
Le site internet de Chasses Éternelles : https://chasseseternelles.com/
La page Facebook : https://www.facebook.com/ChassesEternelles
Twitter : https://twitter.com/ChassesEtern
Instagram : https://www.instagram.com/chasseseternelles/?hl=fr
Crédits musiques d’intro : https://www.scottbuckley.com.au/library/
Sources :
Synthèse du rapport du Sénat émise par le Sénat lui-même : http://www.senat.fr/rap/r21-882/r21-882-syn.pdf

Les Nouveaux Prédateurs

Comment ils menacent les hommes sans protéger les animaux

Un essai engagé qui met en évidence les dérives de l’écologie radicale et des militants antispécistes.
Protéger les animaux, leur assurer des conditions de vie décentes, consommer autrement en respectant notre environnement… Qui serait en désaccord avec ces principes fondamentaux ? Mais, on le sait, l’enfer est souvent pavé de bonnes intentions. Aujourd’hui, les activistes antispécistes et les militants écologistes les plus radicaux détournent ces idées partagées par le plus grand nombre. Animés par une idéologie radicale, convaincus que l’intimidation peut remplacer l’échange démocratique, ils imposent, peu à peu, leur vision du ” meilleur des mondes ” : une société dans laquelle l’homme et l’animal seraient égaux en droits. Cette rupture philosophique ne peut être que dramatique, pour les humains mais aussi et surtout pour les animaux dont l’existence dépend en grande partie de nous.
Avec cet essai passionné, Charles-Henri Bachelier, spécialiste du monde rural et directeur de revues consacrées à la chasse et la nature, veut rétablir le débat et sortir des anathèmes. Argument contre argument, il met en lumière les limites et les dérives de la mouvance animaliste. Au fil des pages, il rappelle que la relation entre l’homme et l’animal est plus complexe qu’une accumulation de bons sentiments ou de slogans menaçants : il s’agit d’un lien fondamental, reposant sur des siècles de compréhension, de savoir-faire… bref, de civilisation. Un héritage que ce livre nous aide à mieux comprendre et à protéger.

Nos dernières publications

7 Commentaires

  1. Michel MARTIN

    Encore une fois, les anti ont plongé sur la proposition du Sénat concernant l’alcool, bien qu’il soit effectivement précisé que l’alcool est moins présent dans les accidents de chasse que dans les accidents de la route. Mais cette précision, tout le monde s’en fout, manifestement.
    Pire : les chasseurs ont réagi violemment à cette proposition du Sénat alors que le bon sens aurait voulu qu’on l’accepte. Pour ma part, je n’ai aucune opposition à un contrôle d’alcoolémie durant la partie de chasse, hormis le dérangement que cela pourrait poser.
    Je m’inquièterais plus pour l’après-chasse. Ben oui, s’il y a relâchement une fois la chasse terminée, il y a un risque, mais ce n’est plus pendant l’action de chasse. CQFD.
    Dans les deux groupes de chasse (grand gibier) auxquels je participe, nous ne chassons plus les après-midi. La dernière traque se termine entre 13 et 14 heures, ensuite casse-croûte, puis traitement du gibier et recherche éventuelle si gibier blessé.
    Tout le monde est plus serein (les Présidents notamment) et la journée ne se termine pas à des heures tardives.

    Réponse
  2. Benoît LAGUERIE

    Comme d’habitude, rien à ajouter. J’ai personnellement quitté une action de chasse magnifique à cause en grande partie des concours de picole qui s’y déroulait. L’alcool à la chasse est une réalité pour une minorité de chasseurs et il faut absolument qu’un contrôle puisse se faire. Il est où le plaisir de cuver un fusil ou une carabine à la main????
    J’accueille donc avec plaisir cette proposition. Quand aux agitations puériles de saint Clément face d’Innocent 😂😂😂….. Il nous donne du 500 nitro pour tirer le ragondin….. J’ai presque envie de verser une larme de bonheur tant son imposture est criante…..🥹. Merci Richard, du plus profond de mon amour de la chasse, merci.

    Réponse
  3. Paul

    Il faudrait parfois donner des conseils en communication à Willy Schraen. Les gens s’en tapent de chercher à comprendre ce qu’il a voulu dire derrière ses petites phrases ironiques ou maladroites, ils prennent des extraits et les déforment pour attiser la haine

    Réponse
  4. MEMAIN Sylvain

    Ouf ! je ne doutais pas que vous alliez répondre à saint clément et commenter l’étude du sénat sur l’interdiction de l’alcool à la chasse qui me paraît une évidence de bon sens paysan.
    Je n’hésite pas à promouvoir votre chaîne dans mon entourage afin que les consciences s’éveillent à la réalité de la chasse actuellement pratiquée en France.
    Merci pour votre travail car il est toujours nécessaire de remettre l’église au centre du village !

    Réponse
  5. Jérôme Rabin

    Encore bravo Richard, une réponse claire et précise, juste, je rebondirais en disant qu’il aurait été bon de, juste rappeler, que “l’arsenal juridique” existe déjà contre l’alcoolémie (que se soit à la chasse, ou ailleurs) c’est juste l’article de loi qui concerne le fait qu’il est interdit d’être en état d’ébriété sur la voie publique !
    Sachant que la plupart des chasses commencent ou se finissent sur la voie publique CQFD !
    Donc, normalement, tout non chasseur, devant être aussi bon citoyen et nul censé ignorer la loi, l’état alcoolisé devrait être da fait proscrit de l’action de chasse ! Non ?

    Réponse
  6. sco

    C’EST MARRANT CA !!!!!!UN CLOWN QUI PARLE DE SKETCH !!! lol

    Réponse
  7. Vidal Yannick

    Bonjour Richard je suis chasseur à l’arc chasse bourre à l’arc c’est pas possible j’aimerai con compare
    L’empreinte écologique de Ugo Clément et la mienne je me déplace à dos d’âne pour aller chercher les enfants à l’école c’est une charette avec trois ânes attelé

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This