L’effet Meurice : l’indignation à deux vitesses

Très alertes pour condamner le camp du mal, les nouveaux détenteurs de la vertu mondiale sont beaucoup plus embêtés quand il s’agit de se regarder le nombril.

Sources

Les chroniques de Guillaume Meurice : https://www.youtube.com/watch?v=rxgbomBrwCc&list=PL43OynbWaTMLEbdAWr-DnAfveOonmhlT1
Tribune de Willy Schraen : https://www.facebook.com/profile.php?id=100013343947463
Tweet de la LICRA à propos de Willy Schraen : https://twitter.com/_LICRA_/status/1418090583055273984?s=20
Amalgame Un jour un chasseur entre chasseurs et tueurs de femmes : https://twitter.com/unjour1chasseur/status/1406190658684129282?s=20
Portrait de @Pierre Rigaux dans le journal Libération
Propos de Brigitte Bardot sur les réunionnais @Fondation Brigitte Bardot
Crédit musical : https://soundcloud.com/cybersdf/burnenco?in=cybersdf/sets/enamelling

Les Nouveaux Prédateurs

Comment ils menacent les hommes sans protéger les animaux ?

Un essai engagé qui met en évidence les dérives de l’écologie radicale et des militants antispécistes. Protéger les animaux, leur assurer des conditions de vie décentes, consommer autrement en respectant notre environnement… Qui serait en désaccord avec ces principes fondamentaux ? Mais, on le sait, l’enfer est souvent pavé de bonnes intentions. Aujourd’hui, les activistes antispécistes et les militants écologistes les plus radicaux détournent ces idées partagées par le plus grand nombre. Animés par une idéologie radicale, convaincus que l’intimidation peut remplacer l’échange démocratique, ils imposent, peu à peu, leur vision du “meilleur des mondes”.

Nos dernières publications

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *