Du sculpteur à la forme plastique…

Il n’y avait qu’un pas et Solognac a décidé de le franchir en s’associant au grand Christian Belmas. Le résultat ? Des formes ultraréalistes à la portée de toutes les bourses.

Texte : Benjamin Basset / Photos : Benjamin Basset – Solognac

Depuis longtemps déjà, les sauvaginiers utilisent des formes en plastique très réalistes. Généralement, elles sont importées des USA où les chasseurs locaux attachent une importance incroyable aux détails puisqu’ils chassent de jour. Cocorico ! Il est désormais possible d’acquérir des formes tout aussi belles, efficaces et réalistes directement dans notre si joli pays de France. En effet, Solognac lance une gamme de formes en plastiques aux contours parfaits. Pensées à Cestas en Gironde, elles ont été dessinées et modelées à Sète, dans l’atelier du célèbre Christian Belmas.

“En France, et même en Europe, il est difficile de trouver des appelants artificiels très réalistes avec de bonnes couleurs”, lance Augustin Fernandez, chef de produit chez Solognac.

“Nous avons donc voulu pallier ce problème en créant nous-même notre canard signature. Ensuite, j’ai rencontré Christian Belmas à Sète dans son atelier. Sculpteur animalier de renom, c’est également un sauvaginier qui s’adonne à sa passion en Camargue. Le Sétois, que j’ai la chance de connaitre depuis ma plus tendre enfance ne sait pas laisser prier pour travailler avec Solognac. En effet, cet homme au grand cœur, ne rate jamais une occasion de relever de nouveaux défis. Décathlon m’a demandé de faire une forme très naturelle, explique Christian Belmas. Cela m’a fait plaisir de faire ça, car cela rapporte encore et toujours à la chasse. Je me suis mis à faire des formes car cela me donne du plaisir en les fabriquant et en chassant avec elles. Tout a débuté comme cela. Aujourd’hui, mes appelants chassent partout en France, mais aussi sur la Baie de Venise ou encore dans l’Oregon.”

Deux ans de travail, pour un résultat optimal !

Le groupe « Projets » de Solognac a travaillé plus de deux ans avant que les nouvelles formes voient le jour.

“Suite aux échanges avec Christian et Joachim Belmas, il nous a fallu relever certains défis techniques afin de passer de l’œuvre artistique unique à la production en grande série, explique Clément, ingénieur chez Solognac. L’enjeu était de retranscrire chaque détail fait sur la forme en bois, à l’intérieur de nos moules de production et, à la fin du processus de développement sur nos formes plastiques. Pour cela nous avons fait appel à de nouveaux moyens de production. Nous sommes partis de la forme en bois sculptée que nous avons scannée en 3D pour en avoir un fichier numérique. Sur celui-ci, nous avons ajouté certaines contraintes techniques liées au process de fabrication, ainsi que quelques éléments, comme par exemple la quille. Cette quille est issue de plusieurs essais de flottabilité qui nous ont permis d’arriver à un comportement réaliste et le plus stable possible de la forme sur l’eau. Enfin, nous avons utilisé une technologie d’impression 3D afin de pouvoir disposer d’une forme dotée de l’ensemble de nos modifications. Cette pièce, que l’on nomme aussi matrice, a ensuite été utilisée afin de réaliser notre moule définitif.”

Pour les chasseurs de nuit, une forme noire suffit ! Solognac le sait et commercialise donc un modèle colvert brut, sans couleurs… Cependant, les sauvaginiers ne chassant qu’à la passée et même certains huttiers aiment avoir des formes colorées, représentant parfaitement la parure des oiseaux.

Beaux et performants !

La beauté du plumage d’un canard tient en une particularité… ses reflets, explique Julia, designer produit chez Solognac.

“En fonction de la lumière, ce plumage n’apparait pas de la même manière pour l’œil humain. C’est là, la subtilité de cet oiseau et notamment du colvert. Le colvert mâle ne possède pas nécessairement beaucoup de teintes contrastées, cependant certaines n’étaient pas évidentes à reproduire. Pour autant, on sait que ces couleurs ne sont pas là par hasard ! Elles ont un véritable rôle dans la perception des oiseaux entre eux. Afin que la forme soit la plus crédible possible, nous avons choisi 7 teintes différentes en essayant de retranscrire au mieux ce fameux noir/vert aux multiples reflets.

Nous avons également été particulièrement attentifs au bas de l’aile avec ce trio de couleurs bleu/noir/blanc qui permet au colvert de se distinguer des autres canards et que l’on retrouve également chez la cane. Ainsi, grâce au regard du designer et celui du chasseur, nous avons pu choisir les nuances les plus réalistes possibles tout en prenant en compte la faisabilité technique.”

Après plusieurs tests techniques et de nombreux ajustements, cette nouvelle forme est commercialisée dès cette saison.

Je suis très satisfait du résultat, lance Christian Belmas. Ces appelants vont être très performants. Leur forme me plait beaucoup et ils sont réellement très beaux !

Arrivés en novembre 2019, les prototypes ont été testés en situation réelle dans toute la France à savoir dans le Nord à la hutte, à la tonne en Gironde ou encore à la passée en Camargue. Ils ont ravi les ingénieurs, testeurs et ambassadeurs de l’enseigne ! Soyez certains que Solognac n’en restera pas à la seule forme de colvert. En effet, l’histoire ne fait que commencer et une forme de sarcelle réalisée via le même processus devrait voir le jour prochainement.

En attendant, n’hésitez pas à vous rendre en magasin afin de jeter un œil sur ces nouvelles formes de colvert au réalisme saisissant… Les prix (voir encadré) sont surprenants, très attractifs, donc acquérir ces blettes est à la portée de toutes les bourses. Quoi qu’il en soit, bravo à Solognac pour cette belle innovation !

Des prix très attractifs !

Bien que cela fasse grincer quelques dents, nous savons que Solognac perfectionne ses produits et étend sa gamme tous les ans, tout en proposant à ses clients des prix toujours abordables. Les nouvelles formes n’échappent à cette règle… Voici ce qu’il vous en coûtera si vous craquez :

Appelant Colvert black (noir)
3,90€ l’unité / 3,50€ l’unité par lot de 6 (soit 21 € les 6) / 3,35€ par lot de 12 (40,20€ les 12)

Appelant Colvert 100 femelles
5,90€ l’unité / 5,30€ l’unité par lot de 6 (soit 31,80€ les 6) / 5€ par lot de 12 (60€ les 12)

Appelant Colvert 100 Mâle
5,90€ l’unité / 5,30€ l’unité par lot de 6 (soit 31,80€ les 6) / 5€ par lot de 12 (60€ les 12)

Le premier livre de QVO est disponible en France !

Découvrez l’histoire d’un petit gars – José Boily – qui décide de tout miser pour vivre de sa grande passion de la chasse et de la pêche; qui se réveille avant le lever du soleil et qui brave le vent pour voir l’automne colorer ses feuilles.

Ce magnifique livre de presque 400 pages retrace les 10 ans qui viennent de passer en mélangeant histoires, photos, anecdotes de tournage et recettes aussi originales que délicieuses !

Alors n’attendez plus, commandez-le en cliquant sur le bouton « Voir » !

Pin It on Pinterest

Share This