Quand One Voice veut expliquer la chasse

Vous savez bien, ils ont des pages “explications” sur leurs sites. Et c’est là qu’ils croient informer le public. Sauf que (quelle surprise !), ils n’informent personne tellement leur ignorance est grande. Ils mélangent la chasse à courre avec les autres modes de chasse, et inventent carrément des trucs. On peut au moins s’en amuser en rétablissant la vérité.

Sources

Merci à Thomas Drach, et à Lauren, la femme de ma vie.
Merci pour votre soutien financier, si important : https://fr.tipeee.com/richardsurterre
Cliquez sur le bouton “Rejoindre” et bénéficiez d’avantages exclusifs : https://www.youtube.com/channel/UCZIR19yr81nmaP0pMfiMwxw/join
Vous pouvez aussi me soutenir via PayPal :https://www.paypal.com/donate/?hosted_button_id=AQH9E7HPLGV4S
La boutique Richard sur Terre : https://wizzly.fr/yt-Richard-boutique-210730
Retrouvez-moi sur Facebook : https://www.facebook.com/richardsurterrelapage/
Twitter : https://twitter.com/richardsurterre
Instagram : https://www.instagram.com/richardsurterre/?hl=fr
Le site internet de Chasses Éternelles : https://chasseseternelles.com/
La page Facebook : https://www.facebook.com/ChassesEternelles
Twitter : https://twitter.com/ChassesEtern
Instagram : https://www.instagram.com/chasseseternelles/?hl=fr

Sources : la section “explication” de la #chasse sur le site de One Voice : https://one-voice.fr/fr/nos-combats/chasse/explication.html

Les Nouveaux Prédateurs

Comment ils menacent les hommes sans protéger les animaux

Un essai engagé qui met en évidence les dérives de l’écologie radicale et des militants antispécistes.
Protéger les animaux, leur assurer des conditions de vie décentes, consommer autrement en respectant notre environnement… Qui serait en désaccord avec ces principes fondamentaux ? Mais, on le sait, l’enfer est souvent pavé de bonnes intentions. Aujourd’hui, les activistes antispécistes et les militants écologistes les plus radicaux détournent ces idées partagées par le plus grand nombre. Animés par une idéologie radicale, convaincus que l’intimidation peut remplacer l’échange démocratique, ils imposent, peu à peu, leur vision du ” meilleur des mondes ” : une société dans laquelle l’homme et l’animal seraient égaux en droits. Cette rupture philosophique ne peut être que dramatique, pour les humains mais aussi et surtout pour les animaux dont l’existence dépend en grande partie de nous.
Avec cet essai passionné, Charles-Henri Bachelier, spécialiste du monde rural et directeur de revues consacrées à la chasse et la nature, veut rétablir le débat et sortir des anathèmes. Argument contre argument, il met en lumière les limites et les dérives de la mouvance animaliste. Au fil des pages, il rappelle que la relation entre l’homme et l’animal est plus complexe qu’une accumulation de bons sentiments ou de slogans menaçants : il s’agit d’un lien fondamental, reposant sur des siècles de compréhension, de savoir-faire… bref, de civilisation. Un héritage que ce livre nous aide à mieux comprendre et à protéger.

Nos dernières publications

1 Commentaire

  1. NEMROD

    Bonjour,
    Pour tuer tous ces préjugé et tordre le coup à tous ces mensonges , sur les conseils de Léa Filiu, je vous recommande :
    “L’animal et la mort, chasse modernité et crise du sauvage” de Charles Stépanoff. Quand l’anthropologie s’invite pour révéler la société des chasseurs et les relations homme / animal. Ce livre devrait être au programme scolaire de nos enfants pour leur éviter de tomber dans des dérives écolo-sectaires.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This