L214 veut sauver les éleveurs

Antispécisme
date 06 février 2024
author Martin Le Noan

Selon L214, il existerait des personnes souhaitant mettre dos à dos éleveurs et animalistes. Un flagrant manque de discernement.

Image d’illustration totalement improbable

L’oscar de la semaine revient à Brigitte Gothière, présidente de l’association végan et antispéciste L214, pour sa performance dans : Les vegans aux secours des éleveurs.  

Dans un article paru sur le site Reporterre le 31 janvier dernier, Brigitte Gothière souhaitait afficher sa solidarité avec les agriculteurs en colère. Et vous allez voir que dans cet article, Brigitte va faire un effort surhumain d’introspection. Vous êtes pas prêts.

Question (très pertinente) de Reporterre : 

En tant qu’association de défense des droits des animaux, ne voyez-vous pas de contradiction à soutenir des éleveurs en difficulté ?

 La réponse de Brigitte : 

“Il y a une tentative de certaines personnes de mettre dos à dos les agriculteurs et les écolos, ou les éleveurs et les défenseurs des animaux, comme s’il y avait une incapacité à se parler. Nous avons effectivement des visions, des trajectoires et des points d’arrivée divergents concernant le modèle agricole et alimentaire souhaité. Nos différends concernent les systèmes, en aucun cas les personnes.

Nous ne nous en cachons pas : avec L214, nous avons une vision où, à terme, les animaux ne sont plus des ressources à notre disposition. Pour l’heure, nous portons l’objectif consensuel d’atteindre -50 % d’animaux tués (dans les abattoirs comme dans les filets de pêche) d’ici 2030.”

Il va me falloir quelques minutes pour l’intégrer celle-là. Donc si j’ai bien compris, Brigitte Gothière soutient les éleveurs, souhaite qu’ils puissent travailler dans de meilleures conditions mais milite quand même pour que leur métier disparaisse à long terme. 

Comment ça vous êtes déçus ? Ah parce que vous vous attendiez réellement à un sursaut de compassion de la cheffe des végans pour les éleveurs français ? 

Non parce qu’on parle quand même de l’association qui milite à l’aide des vidéos les plus immondes d’internet et de textes anti-viande tous plus accusateurs les uns que les autres. Si vous suivez L214 vous finirez par croire que tous les produits animaux sont obtenus au prix de longues heures de tortures, dans des caves froides et humides. Si vous écoutez L214 tous les éleveurs sont des assassins, des tortionnaires dénués d’humanité (et sûrement chasseurs par-dessus le marché). Si vous écoutez L214, être éleveur ou consommer de la viande d’élevage et aimer les animaux, est antinomique.

Le combat des anti-chasse et des végans est le même. Derrière chaque discours faussement mesuré se cache un extrémisme qui ne demande qu’à interdire. 

A l’instar des anti-chasse demandant l’interdiction de la chasse le dimanche mais qui souhaitent en réalité la voir disparaître complètement, L214 ne milite pas pour l’amélioration de la condition d’éleveurs mais pour l’éradication de cette profession.

A voir aussi :

Partager cet article
3 Commentaires :
  1. Deuch
    06/02/24

    Je n’aurais jamais pensé qu’il oserait un jour avoir le culo de dire des inepties pareil eux qui n’esite pas à rentrer dans les propriétés sans autorisation pour faire des vidéos contre les éleveurs en les jetant en pature sur les réseaux sociaux

  2. mouchous
    08/02/24

    Je pense que « Enfin » ! les médias ont compris que les « Verts » étaient des escrocs et une minorité et qu’il influençaient les élus Bobos. Les journalistes ouvrent les yeux grâce à nos agriculteurs et nombre des escrolos sont renvoyés dans leur buts dans les débats.

  3. LERM
    12/02/24

    Les cons ça ose tout ….

Soumettre un commentaire

Dans la même catégorie

Articles les plus récents